Logo Schauinsland

Informations techniques


Nos rollers tout-terrain, conçus pour une conduite en descente assistée par la pure force de gravité, sont le fruit d’un développement confectionné spécialement pour nous.Ils se différencient singulièrement des trottinettes classiques. Comme la piste de descente Downinsland ne passe que sur les chemins forestiers que nous aménageons, et pas sur des routes asphaltées, les contraintes qui pèsent sur les rollers sont lourdes. À quoi s’ajoutent les exigences particulières liées à la piste de roller qui est, avec une longueeur de 8 km sur plus de 750 m de dénivelé, la plus longue d’Europe. Il s’agit de rollers prévus pour le tout-terrain qui sont moins adaptés à la conduite sur terrain plat à cause de leur grande distance au sol grâce à leurs grandes roues, des cadres lourds et stables, dotés d’une suspension avant hydraulique, et de freins avant et arrière performants,. Grâce aux optimisations réalisées au fil des années et suite à de nombreux essais, nos rollers de descente ont aujourd’hui atteint un état de perfection et une fiabilité optimale. L’entretien sophistiqué que nous réalisons est lui aussi déterminant. Du fait de leur usure importante, notre consommation de pneus, de chambres à air, de plaquettes de frein et de disques de frein est élevée. Ces coûts, ainsi que ceux engendrés par l’usure rapide des équipements de protection participent grandement au prix d’une descente à roller, tout comme les dépenses liées à l’entretien de la piste. De plus, bien que nous entretenons les chemins forestiers sur nos fonds propres, nous sommes obligés de payer une taxe de location pour leur utilisation à l’Office municipal des Forêts.
 
Un roller coûte plus de 1 600 €. Voici ses caractéristiques techniques :

  • Cadre : SOLID BIKES DH-Roller, acier CroMo
  • Fourche : Marzocchi Dirt Jumper 3 (amortisseur 100 mm)
  • Guidon : Truvativ Husselfelt
  • Frein avant : Quad QHD-1 Rotor 180 mm
  • Frein arrière : Quad QHD-1 Rotor 203 mm
  • Roue avant : 26 » REVERSE VR 9 mm
  • Roue arrière : 26 » REVERSE VR 9 mm
  • Pneus : SCHWALBE Smart Sam
  • Poids total: 18 kg

 

Un peu de physique du roller

Le centre de gravité très bas de nos rollers de descente permet une forte accélération latérale, plus forte que sur beaucoup de vélos. Celle-ci, combinée avec une surestimation de ses capacités et une traction possiblement limitée par les chemins forestiers secs, peut entraîner des situations de danger. Les deux freins à disque à haute performance sont adaptés à la longueur et au dénivelé de la piste de roller Downinsland et permettent un bon arrêt du roller. Composé d’un frein à disque hydraulique sur chaque roue, le système de freinage est redondant, c’est-à-dire que, comme sur les motos, l’effet de freinage est double et ses parties sont indépendantes. L’adhérence des pneus tout-terrain et le freinage finement modulable notamment sur la roue avant augmentent la sécurité.
 

Un freinage correct

En cas de vitesse trop élevée et mal adaptée à la situation, tout frein, même en bon état, est trop sollicité. Dans un tel cas exceptionnel, un freinage de panique peut provoquer une chute. Un freinage trop fort sur la roue arrière – moins chargée – en combinaison avec une moindre adhérence sur les chemins forestiers secs (couverts principalement d’un mélange de fibres fines et sans grosse pierraille) provoque sur le roller de descente un blocage de la roue et un amoindrissement de l’effet de freinage. Les conducteurs novices risquent de penser qu’il s’agit d’une défaillance du système de freinage. Pire encore, comme tous les véhicules deux-roues, du à un freinage trop fort sur la roue avant nos rollers de descente aussi risquent de bloquer ce qui va très probablement conduire à une chute.
 
Avec les freins à disque hydrauliques, ce n’est qu’en cas de très forte surcharge que l’effet de freinage peut diminuer (mauvaise technique de conduite, freinage ininterrompu et surcharge pondérale) sur quoi le liquide de frein se met à bouillir. Cet effet, connu sous le nom de « fading », se produit rarement et se fait remarquer par une réaction retardée ou amoindrie du levier de frein. Le freinage est à nouveau disponible en appuyant très fort sur la poignée de frein, ou, au besoin, en l’actionnant plusieurs fois brièvement. Il est alors nécessaire d’interrompre immédiatement la descente et de faire une pause d’environ 5 minutes, pour que le frein à disque surchauffé refroidisse. Les freins à disque sont tellement performants que le roller peut s’arrêter avec un seul frein qui fonctionne. Familiarisez-vous avec le frein avant dans la section 1, au début du trajet. Quand le frein est actionné avec précaution, vous évitez le bloquage de la roue avant.
 
D’ailleurs, une descente à roller avec un frein arrière actionné continuellement et, par là, une roue arrière partiellement bloquée est un véritable supplice pour les freins et les pneus, sans parler du mauvais effet de freinage. Seul le fait de ne pas actionner le frein de temps en temps permet au disque de frein de refroidir. La conséquence : il est arrivé qu’après une seule (!) descente les disques de frein étaient calcinés et devaient être remplacés. Ce qui impliquait des coûts supplémentaires facilement évitables. C’est également l’une des raisons qui nous poussent à fixer un poids maximal. Il devrait être bien connu que l’effet de freinage le plus efficace se produit juste avant le bloquage de la roue. C’est la même chose sur un roller que sur une voiture.
 
 

FGS 05/2018